Mes outils pour écrire un livre

On pourrait penser que les seuls outils nécessaires pour écrire un livre sont le papier, le stylo ou même, à la rigueur, un clavier d’ordinateur. Et pourtant, je me rends compte au fur et à mesure que je progresse dans mon roman que j’utilise bien plus que ces quelques objets. Voici donc une liste des logiciels et des applications qui font désormais partie intégrale de mon processus d’écriture. 

Quels outils pour écrire un livre ?

Scrivener

scrivener logiciel écriture
L’interface complète de Scrivener, pensée pour les écrivains

Scrivener est un logiciel de traitement de texte, mais pas seulement. Je l’ai utilisé pour la première fois fin 2018 après avoir remporté le challenge d’écriture NaNoWrimo, pendant lequel des milliers d’écrivains se réunissent pour rédiger 50 000 mots de leur roman. En récompense, ils reçoivent notamment un bon de – 50% à l’achat de ce logiciel. J’ai sauté le pas. Depuis, je ne m’en sépare plus.

Ma fonctionnalité préférée, et celle que vous m’avez peut-être vu utiliser sur Instagram, est l’objectif du manuscrit. Elle permet de se fixer un nombre précis de mots à atteindre. Par exemple, le mien est en ce moment de 60 000 mots. Grâce à cette jauge en bas de mon document, je peux voir exactement où je me situe dans l’avancement de mon projet.

D’autres particularités du logiciel incluent la création de fiches pour vos personnages, l’ajout de synopsis et de commentaires, ainsi que le découpage de votre manuscrit par scène et par chapitre. Parce qu’il possède beaucoup de fonctionnalités, Scrivener peut paraître assez compliqué aux premiers abords. Mais il existe maints tutoriels sur internet qui seront en mesure de vous aider. Vous pouvez aussi télécharger une version d’essai gratuite afin de vous familiariser avec le logiciel.

Où se le procurer : sur le site de Litterature and Latte.

Cliquez ici pour la version macOS & ici pour la version Windows.*

Antidote

correcteur orthographe livre
Un exemple de correction fait par Antidote

Antidote est considéré comme le meilleur correcteur grammatical sur le marché. Et pour cause. En plus de relever les fautes de conjugaison, les incohérences grammaticales, il souligne également les répétitions, les problèmes de syntaxe, la richesse du vocabulaire employé… Il met à disposition des dictionnaires qui sont bien pratiques pour écrire un livre. Le seul bémol est son prix, un peu trop onéreux à mon goût.

Néanmoins, je ne peux que vous le recommander.

Où se le procurer : sur le site de la Fnac.* 

Calibre

Convertir un livre
Source : calibre-ebook.com

J’ai décidé d’ajouter Calibre dans cette liste même s’il est loin d’être un outil essentiel. En effet, il sera surtout bénéfique aux auteurs désireux de convertir leur manuscrit en e-books. Il m’a été très utile pendant l’étape de formatage de mon livre, car j’ai pu le relire sur ma liseuse et y apporter des corrections.

Où se le procurer : sur le site web de Calibre ou n’importe quel site de téléchargement.

Chronomètre Pomodoro & liste des tâches

Outil de productivité

Si vous êtes, comme moi, des professionnels de la procrastination, il existe différents outils qui vous aideront à accroître votre productivité. Celui que j’utilise au quotidien, et que je vous recommande tout particulièrement, se nomme la Technique Pomodoro. Elle consiste à travailler pendant des séances de 25 minutes, séparées par de courtes pauses, et permet d’augmenter sa capacité de concentration. J’apprécie l‘application Focus-To-Do (voir la capture d’écran ci-contre), car elle montre le temps passé sur chaque projet.

Où se le procurer : disponible sur l’App Store ou Google Play.

Pinterest

Pinterest écrire un livre moodboard

Pinterest est un réseau social pas comme les autres. Composé d’images et de vidéos, c’est un peu comme un énorme panneau en liège sur lequel vous pouvez accrocher les contenus qui vous inspirent. Il est très intéressant pour les écrivains dans la mesure où vous avez la possibilité de créer des tableaux pour illustrer l’atmosphère de vos écrits. Je dois avouer ne pas utiliser Pinterest aussi fréquemment que je voudrais. De ce fait, vous pouvez me suivre et me forcer à poster plus fréquemment ici.

Spotify

spotify premium
                                                                     Aperçu de la playlist de mon roman

J’ai besoin d’écouter de la musique pendant mes séances d’écriture. Et je dis bien « besoin » puisque, étant donné que c’est assez bruyant chez moi, j’ai du mal à me concentrer autrement. Cela provient donc d’une nécessité plutôt que d’un désir. Mais les playlists Lo-Fi ou de musique classique sont parfaites pour couvrir toute nuisance sonore.  De plus, Spotify permet surtout de créer des playlists personnalisables, une fonctionnalité dont je me sert souvent pour créer les bandes-sons de mes romans. À l’instar des tableaux sur Pinterest, c’est un exercice inspirant et amusant, qui vous fera peut-être découvrir de nouvelles facettes à vos histoires.

Où se le procurer : disponible sur l’App Store, Google Play ou sur Spotify.com

 

Et vous, qu’utilisez-vous pour écrire vos livres ?

Évidemment, chaque écrivain possède ses propres préférences. N’hésitez pas à m’écrire en commentaire ou via Instagram.

 

 
 
* Les liens indiqués sont des liens affiliés.

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

6 commentaires pour “Mes outils pour écrire un livre

  1. Merci pour le partage de ces outils et tes habitudes d’écritures.
    Je n’avais pas pensé à Pinterest pour l’inspiration visuelle mais c’est une superbe idée, finalement !
    Et les logiciels, même s’ils sont payants, ont l’air très utiles. Je connaissais Antidote mais pas Scrivener.

    1. Merci à toi d’avoir pris le temps de lire et de commenter ! Scrivener est en effet très utile, je recommande vraiment de tester la version gratuite pour voir si ça vaut le coup. C’est dommage qu’Antidote ne propose pas d’essai…

  2. Personnellement je n’utilise que des outils gratuits, pas toujours evident, mais étant programmeur, ça va.
    J’édite rudimentairement mes textes avec google doc pour les stocker avoir un historique et pouvoir les partager… j’utilise beaucoup google pour mes recherches… trouver des infos ou des images et pour trouver surtout les auteurs d’images /photos et arriver à les contacter… ça prend du temps mais c’est nécessaire.

    Désormais je fais des screens de mes textes sur mobile en activant la mise en page et je me contrains à une page par poème même illustré.

    Bien entendu pour la mise en page, je devrai utiliser d’autres outils à la fin, mais j’écris sur mon téléphone, un pc ou pc portable selon les moments et l’endroit où je me trouve… bref selon ce que j’ai a disposition. J’écoute peu de musique, car ça perturbe ma voix intérieur souvent… avant je le faisais sans problème, mais maintenant ça chante un peu en moi… même si ce ne sont que des poèmes… les époques, méthodes et inspirations changent, je crois.

  3. Bonsoir, je découvre ton blog et j’ai trouvé ce premier article très intéressant. J’écris en amateur depuis longtemps mais je ne pensais pas que le monde de l’écriture était si riche en logiciels d’aide ! Certes, ils ne sont pas gratuits mais cela doit être d’une grande aide quand on fait de l’écriture son quotidien.
    Pour ma part, en tant qu’auteur de fanfictions m’a panoplie est la suivante : word, dictionnaire des synonymes en ligne, dictionnaire en ligne, conjugaison en ligne, œuvre dans laquelle j’inscris mon histoire, sites encyclopédiques dédiés à cette œuvre, les anciens chapitres déjà publiés.

    Voili voilou,

    Desea Oreiro

    1. Bonjour et merci ! Je n’ai pas inclus les sites web car ils sont nombreux, mais c’est vrai qu’ils sont bien pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
shares