Mes livres favoris de 2019

En 2019, j’ai terminé 63 livres. Lu plus de 15 000 pages. Rencontré de nouveaux auteurs qui font désormais partie de mes écrivains préférés. Je vais vous en présenter certains, par le biais de cette liste tout à fait subjective de mes lectures préférées de l’année.

N.B. Certains de ces ouvrages ayant été lus en V.O., je ne peux pas commenter sur leur traduction française.

Mes livres favoris de 2019

 

La chambre de Giovanni, de James Baldwin (1998, Rivages, 238p)

Livre James Baldwin

Résumé : Dans le Paris de l’après-guerre, David, un jeune Américain, s’éprend de Giovanni tandis que sa fiancée est en Espagne. La sincérité et l’audace avec lesquelles James Baldwin décrit le trouble émotionnel de David, déchiré entre Giovanni et Hella, font de ce livre un classique. Publié en 1956 aux États-Unis, La Chambre de Giovanni est un récit bouleversant sur la confrontation culturelle, l’identité sexuelle et l’amour.

Mon avis (lu en V.O.) : Lorsque j’ai inspecté mon profil Goodreads afin d’écrire cet article, j’ai été étonnée de trouver cet ouvrage parmi mes livres de 2019. J’avais pourtant l’impression que les écrits de Baldwin m’accompagnaient depuis bien plus longtemps.

Comment était ma vie avant ma rencontre avec cet auteur ? Je serais incapable de vous le dire. Depuis ce moment fatidique, il y a exactement un an, j’ai dévoré Si Beale Street pouvait parler, La Prochaine fois, le feu, I am not your negro, Jimmy’s blues. Chacun de ces livres m’a profondément marqué. Mais, s’il fallait en retenir un, ce serait celui-ci.

L’histoire d’amour entre David et Giovanni est loin d’être une idylle. Elle en est d’autant plus vraie. Dans ce court roman des années 50, Baldwin traite du thème de l’homosexualité avec lyrisme et humanité. Si ce livre est un classique, ce n’est pas pour rien.

 

Why God is a Woman, de Nin Andrews (2015, BOA editions, 112 p.)

why god is a woman livre

Résumé : Why God Is a Woman is a collection of poems written about a magical island where women rule and men are the second sex. It is also the story of a boy who, exiled from the island because he could not abide by its sexist laws, looks back with both nostalgia and bitterness and wonders: Why does God have to be a woman? Celebrated prose poet Nin Andrews creates a world both fantastic and familiar where all the myths, logic, and institutions support the dominance of women.

Mon avis (V.O.) : Publiés en 2015, ces poèmes en prose décrivent une île imaginaire où les rôles de genre tels que nous les connaissons sont complètement inversés.

Les femmes y sont dominantes, elles occupent les positions de pouvoir et contrôlent la vie politique et religieuse. Considérés comme des citoyens de seconde classe, les hommes sont restreints aux tâches ménagères.

Par ailleurs, pendant la puberté, tous développent des ailes d’ange. Une particularité pour laquelle ils sont discriminés et objectifiés tout au long de leur existence.

Ce livre époustouflant met en exergue l’incongruité de nos attitudes vis-à-vis du genre.

 

Signé Poète X, d’Elizabeth Acevado (2019, Nathan, 384p)

The Poet X Acevedo livre

Résumé : Harlem. Xiomara a 15 ans et un corps qui prend plus de place que sa voix : bonnet D et hanches chaloupées. Contre la rumeur, les insultes ou les gestes déplacés, elle laisse parler ses poings. Étouffée par les préceptes de sa mère (pas de petit ami, pas de sorties, pas de vagues), elle se révolte en silence. Personne n’est là pour entendre sa colère et ses désirs. La seule chose qui l’apaise, c’est écrire, écrire et encore écrire. Tout ce qu’elle aimerait dire. Transformer en poèmes-lames toutes ses pensées coupantes.
Jusqu’au jour où un club de slam se crée dans son lycée. L’occasion pour Xiomara, enfin, de trouver sa voix.

Mon avis (V.O.) : En général, j’évite la littérature YA. Simple préférence. Toutefois, le livre d’Elizabeth Acevado se démarque de par son fond, mais aussi et surtout de par sa forme.

La jeune Xiomara, qui souffre des difficultés propres à l’adolescence, de sa situation familiale et de son appartenance religieuse, décide de se rebeller par la poésie. C’est brut, poignant, émouvant. L’audiolivre, lu par l’autrice, nous donne l’impression que Xiomara que nous récite ses textes.

Une petite pépite qui nous rappelle l’importance de la poésie dans nos vies.

 

Prelude to Bruise, de Saeed Jones (2014, Coffee House Press, 124p)

PRELUDE TO BRUISE SAEED JONES livre

De « Sleeping Arrangement » :

Take your hand out
from under my pillow.

And take your sheets with you.
Drag them under. Make pretend ghosts.

I can’t have you rattling the bed springs
so keep still, keep quiet.

Mistake yourself for shadows.
Learn the lullabies of lint.

Mon avis : Saeed Jones est très certainement l’un des poètes contemporains que j’admire et respecte le plus.

Dans ce sublime recueil, l’auteur explore entre autres le genre, la sexualité, l’expérience noire américaine. J’ai voulu, au début de ma lecture, marqué les poèmes que je préférais. Mais j’ai très vite été obligée d’abandonner : il y en avait beaucoup trop. Tout simplement exceptionnel.

 

Déroutes, de Lorrie Moore (2010, Points, 384p)

Déroutes Lorrie Moore livre

Résumé : Déroutes explore les méandres de femmes et d’hommes égarés, marginaux, décalés, de l’Amérique contemporaine. Tous ont conscience que leur vie n’est pas à la hauteur de leurs espérances, professionnelles et personnelles : carrières artistiques ratées, vies sentimentales à la dérive, avec leur lot de célibataires malgré eux, d’hommes et de femmes embarqués dans des liaisons et dans des mariages où l’amour n’est plus, ou n’a jamais été.

Mon avis : Aux États-Unis, Lorrie Moore est considérée comme la grande spécialiste de la nouvelle, et pour cause. Il lui suffit de quelques pages pour créer des personnages plus vrais que nature.

Dans Déroutes, elle dépeint le destin d’Américains tragiquement ordinaires. Ce livre, je l’ai fini il y a longtemps, et pourtant j’y pense encore aujourd’hui tant ses protagonistes m’ont touché.

 

L’année de la pensée magique, de Joan Didion (2007, Grasset, 288p)

Résumé : Une soirée ordinaire, fin décembre à New York. Joan Didion s’apprête à dîner avec son mari, l’écrivain John Gregory Dunne – quand ce dernier s’écroule sur la table de la salle à manger, victime d’une crise cardiaque foudroyante. Pendant une année entière, Didion essaiera de se résoudre à la mort du compagnon de toute sa vie, tout en s’occupant de leur fille, plongée dans le coma suite à une grave pneumonie.

La souffrance, l’incompréhension, l’incrédulité, la méditation obsessionnelle autour de cet événement si commun et pourtant inconcevable : dans un récit impressionnant de sobriété et d’implacable honnêteté, Didion raconte la folie du deuil et dissèque, entre sécheresse clinique et monologue intérieur, la plus indicible expérience – et sa rédemption par la littérature. 

Mon avis (V.O.) : Bien avant de l’avoir lu, j’ai vu, écouté et étudié Joan Didion. En effet, Netflix lui a consacré un documentaire appelé The Center will not hold, réalisé par son neveu, qui détaille autant sa vie professionnelle que personnelle. Et c’est ce film qui m’a finalement convaincu de lire L’année de la pensée magique.

L’autrice nous y livre une analyse approfondie, chirurgicale parfois, du processus du deuil. Elle parle avec lucidité du désespoir, du vide. De la colère, aussi. Un texte d’une justesse déchirante.

 

Mourir avec Paris, d’Anaëlle Jonah (2019, 170p)

livre recueil de poèmes 2019

Cette liste serait incomplète sans le livre qui a littéralement changé ma vie : le mien. Il s’est fait attendre, celui-là. Tout ce temps passé à l’écrire, à le corriger, pour le réécrire une nouvelle fois. L’aventure a été longue, mais tellement enrichissante. Et elle ne fait que commencer.

Au fait, mon livre est toujours disponible ici.

 

Une année plutôt productive en termes de lecture, donc. J’espère qu’elle l’a été pour vous aussi. Autrement, il n’est jamais trop tard pour ouvrir un livre et vous lancer.

Si vous avez des titres à partager, vous pouvez le faire dans les commentaires de cet article ou m’envoyer un message sur Instagram !

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
shares