Recommandations : 5 recueils pour apprendre à aimer la poésie

recommandations recueils de poèmes

«  La vérité, c’est comme la poésie. Et la plupart des gens détestent la poésie. » (The Big Short, réal. Adam McCay)

Contrairement au personnage de Ryan Gosling dans ce film, je ne dirais pas que les gens détestent la poésie, mais plutôt qu’ils détestent l’idée qu’on leur a donnée de celle-ci. En vérité, la poésie prend de nombreuses formes, et je suis persuadée qu’il existe, quelque part, un recueil de poèmes destiné à chacun d’entre nous.

 

 

C’est pour ça que j’ai décidé de partager avec vous cinq recueils qui m’ont donné envie d’écrire et de lire davantage de poésie :

 

…..

Poésies complètes d’Arthur Rimbaud

arthur rimbaud poésies

Si vous me suivez sur Instagram, ce premier choix ne sera pas une surprise. Je suis loin de cacher mon amour pour Rimbaud.

Arthur, pas la peine de le présenter. On l’a tous rencontré, d’une façon ou d’une autre. J’étais en quatrième lorsque je suis tombée (littéralement) amoureuse de sa plume.

L’âge a probablement beaucoup joué sur mon appréciation de ses textes. J’y ai retrouvé toute cette révolte, cette soif de liberté et d’aventure qu’on ressent pendant l’adolescence. Ces quelques vers resteront toujours avec moi :

« C’est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D’argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c’est un petit val qui mousse de rayons. (…)»

 

…..

Les Mains libres de Man Ray et Paul Eluard

les mains libres

Vous avez sans doute remarqué qu’il m’arrive d’accompagner mes poèmes d’illustrations. Ce n’est pas quelque chose de nouveau en poésie : nous avons tous eu, à l’école, à accompagner nos poèmes de petits dessins au crayon de couleur ou au feutre.

Mais c’est en lisant Les Mains libres que j’ai vu tout ce que ces deux arts avaient à offrir ensemble.

Mêlant la prose d’Eluard aux dessins (très) suggestifs de Man Ray, ce livre est une conversation entre deux artistes passionnés par le surréalisme. Chaque couple de pages apporte son lot de réflexion et d’interprétation. Bien que ce livre m’ait beaucoup influencé poétiquement parlant, j’ai trouvé certaines représentations de la femme assez gênantes. Man Ray ne cache pas sa fascination pour la figure de Sade, et la femme se retrouve souvent dessinée et écrite dans une position de soumission.

L’un de mes poèmes préférés du recueil s’intitule Plante aux oiseaux et se trouve page 77. (voir la photo de l’article pour le dessin)

« (…) Garde le mouvement secret
De la chute impérieuse au moment du déclin (…)»

…..

 

Poèmes choisis d’e.e. cummings

e.e. cummings

La poésie d’e.e. cummings est considérée comme intraduisible, et pour cause : elle est déjà assez compliquée à comprendre dans sa langue natale. Pourtant, Robert Draveu a tenté l’impossible avec ce livre et le résultat est plus que satisfaisant.

Cummings a eu une grande influence sur ma façon de présenter mes poèmes : l’absence de majuscule, la ponctuation intermittente. C’est d’ailleurs de lui que je tiens le terme « hommefemme ».

« j’aime mon corps quand il est avec ton
corps. c’est une si toute nouvelle chose.
muscle améliore et nerf plus donne.
j’aime ton corps. j’aime ce qu’il fait,
j’aime ses comments. j’aime sentir l’échine
de ton corps et ses os, et la tremblante
-ferme-douce eur
(…) »

À lire si vous aimez les puzzles.

…..

Don’t Call us Dead de Danez Smith

don't call us dead

Ce livre est réservé aux anglicistes, mais je ne pouvais pas l’inclure. Dans ce recueil aussi touchant que prodigieux, Danez Smith parle de l’expérience collective des noirs en Amérique, mais aussi de l’homosexualité et du sida.

« (…) i spent my life arguing how i mattered
until it didn’t matter.
who knew my haven
would be my coffin?
dead is the safest i’ve ever been.
i’ve never been so alive. »

…..

 

Quelqu’un plus tard se souviendra de nous (Collectifs)

quelqu'un plus tard se souviendra de nous

Rien de mieux qu’une anthologie pour finir, et pas des moindres. Celle-ci regroupe les plus grandes poétesses au monde qui, malgré leur talent indéniable, sont trop souvent oubliées des anthologies ordinaires et des programmes scolaires.

Je n’ai pas d’extrait à vous offrir pour ce recueil-ci. Chacune de ces poétesses a quelque chose de nouveau à vous offrir. Vous n’avez plus qu’à les lire ;).

…..

 

Bonne lecture !

 

Traitement en cours…
Terminé ! Vous figurez dans la liste.

Un commentaire pour “Recommandations : 5 recueils pour apprendre à aimer la poésie

  1. Merci beaucoup pour cet article parce que j’ai découvert ce que je recherche absolument en ce moment : une anthologie sur les poétesses du monde.
    Je souris, également, parce que nous avons été toutes les deux bercées par Les Mains libres que j’ai adoré lorsque je l’ai découvert au lycée !

    Merci pour ces suggestions !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

Retour en haut
shares